Confraternité Saint-Pierre Lettres du Chapelain Général

18 septembre 2013 : A l'occasion du 25ème anniversaire de la Fraternité Saint-Pierre

Chers membres de la Confraternité Saint-Pierre,
Fraternelles salutations en saint Pierre !

Dans un mois, nous célébrerons le 25ème anniversaire de la fondation de la Fraternité Sacerdotale Saint-Pierre. La célébration de ce jubilé d'argent aura lieu principalement dans notre paroisse de Rome le 18 octobre 2013. Ce jour-là, avec notre Supérieur Général, avec les autres chapelains de la CSP et des membres de la CSP, je prierai pour vous tous, membres généreux répartis dans le monde entier et je vous invite à vous unir spirituellement à nous.

De façon à formaliser quelque peu cette appartenance à la CSP, suite au dernier Chapitre Général de la FSSP et par décision du Conseil Général, une cérémonie facultative aura lieu dans nos apostolats du monde entier pour les nouveaux membres de la Confraternité Saint-Pierre. Il convient de noter qu'aucun membre de la CSP n'est tenu d'assister à la cérémonie. Elle est donc facultative et réservée à ceux qui le souhaitent. Cette cérémonie aura lieu tous les dimanches suivant le 18 octobre. Au cours de cette cérémonie, les membres qui ont rejoint au cours de l'année écoulée, s'ils le souhaitent, réciteront la prière de la Confraternité, agenouillés à la table de communion, recevront une bénédiction et recevront leur certificat qui leur sera remis par le prêtre. Vous pourrez lire les indications et réponses aux questions ci-après pour de plus amples informations.

Très cordialement vôtre en saint Pierre.

Abbé de Malleray FSSP. Chapelain général CSP
Reading, Angleterre, 18 septembre 2013

Comment procéder :

Votre certificat d'inscription imprimé a dû vous être envoyé par la poste au cours des 12 derniers mois. Si votre date d'inscription était postérieure au 21 octobre 2012, il convient d'informer votre prêtre FSSP (de préférence avant le 10 octobre) de votre intention de participer à la cérémonie.

Apporter votre certificat d'origine à la messe du dimanche 20 octobre et remettez-le avant la messe (si ce n'est plus tôt) au prêtre de la FSSP.

A la fin de la messe et à l'invitation du prêtre :
1.  avancez-vous et agenouillez-vous à la table de communion,
2.  lisez à haute voix la prière de la Confraternité Saint-Pierre,
3.  faites le signe de croix lors de la bénédiction du prêtre
4.  recevez de ses mains votre certificat de membre,
5.  retournez à votre place

Questions :

1.  Je suis membre de la Confraternité depuis plus d'un an : puis-je prendre part à la cérémonie ?
S'agissant de la première cérémonie de cette nature depuis la création de la CSP, les membres de la CSP inscrits depuis plus d'un an sont invités à y participer à titre exceptionnel (s'ils le souhaitent) avec les nouveaux membres.

2.  Je suis un nouveau membre de la CSP mais n'assiste pas à la messe dans un apostolat de la FSSP, puis-je me rendre dans un de ces apostolats pour cette occasion ?
Oui, sous réserve d'en informer bien à l'avance le prêtre de la FSSP.

3.  Je suis un nouveau membre de la CSP mais n'assiste pas à la messe dans un apostolat de la FSSP, est-ce qu'un prêtre n'appartenant pas à la FSSP peut assurer cette cérémonie pour moi ?
Vous pouvez réciter la prière de la CSP et recevoir la bénédiction n'importe où ou n'importe quand, mais la cérémonie doit avoir lieu le dimanche 20 octobre en présence d'un prêtre de la FSSP.

4.  Puis-je demander au prêtre de la FSSP de compléter la cérémonie  par exemple : adoration du Saint Sacrement, hymne à saint-Pierre, réunion amicale ?
En fonction du nombre de membres de la CSP participant à la cérémonie et sous réserve de la disponibilité du prêtre ce dimanche, celui-ci peut prévoir des compléments à cette cérémonie du moment que les principes officiels sont respectés.

5.  Je suis un nouveau membre de la CSP mais la distance, des problèmes de santé ou autres empêchements ne me permettent pas d'assister à la cérémonie : mon inscription sera-t-elle annulée ou reportée ?
Assister à la cérémonie n'est pas une obligation. Vous êtes et restez membre depuis que vous avez reçu votre certificat par la poste. Bien que non présent, vous pouvez vous unir spirituellement aux autres nouveaux membres le dimanche 20 octobre.

6.  J'ai l'intention de rejoindre la CSP, mon inscription peut-elle intervenir le dimanche 20 octobre ?
A vérifier auprès de votre chapelain CSP pour savoir si le certificat d'inscription peut être prêt pour vous être remis le 20 octobre. Si oui, il convient d'informer le prêtre FSSP de votre participation à la cérémonie.

7.  J'aurai 14 ans le 20 octobre ou peu avant, mon inscription peut-elle prendre effet le 20 octobre ?
A vérifier auprès de votre chapelain CSP pour savoir si le certificat d'inscription peut être prêt pour vous être remis le 20 octobre. Si oui, il convient d'informer le prêtre FSSP de votre participation à la cérémonie.

8.  Où puis-je trouver la prière à lire au cours de la cérémonie ?
Prière d'apporter votre exemplaire à la cérémonie. Vous pouvez l'imprimer à partir du PDF ici.

9.  Faut-il prévoir une préparation spirituelle ?
Une absolution sacramentelle peu avant et la communion à la messe précédant la cérémonie seraient souhaitables bien que non obligatoires.

10. Des indulgences sont-elles accordées du fait de la participation à la cérémonie ?
Oui, une indulgence partielle vous est accordée (ainsi qu'aux autres membres de la CSP, même s'ils ne sont pas nouveaux) à cette occasion en vertu de votre participation à cette activité pieuse en tant que membre de la CSP. En outre, au cas où la date de votre inscription est la même que celle de la cérémonie, vous pouvez obtenir une indulgence plénière selon les conditions habituelles.

22 janvier 2013 : A l'occasion du sixième anniversaire de la fondation de la Confraternité Saint-Pierre

Très chers Membres de la Confraternité Saint Pierre,
Salutations cordiales en notre vénéré Patron l’Apôtre Saint Pierre.

Dans un mois, en la fête de la Chaire de Saint Pierre, le vendredi 22 février, nous fêterons le sixième anniversaire de la fondation de la Confraternité. Au nom de tous, permettez-moi de vous adresser mes remerciements chaleureux pour votre engagement spirituel au service de nos vocations et de notre ministère sacerdotal.

Comme vous le savez, notre jeune communauté fêtera cet été le vingt-cinquième anniversaire de sa fondation. En un quart de siècle, nous sommes passés d’une douzaine de membres à près de quatre cents, servant les âmes dans cent-seize diocèses sur quatre continents. Nous travaillons à la Moisson du Seigneur comme ses humbles et faillibles serviteurs, mais rendus féconds par la vertu des traditions romaines de son Eglise et par la grâce de la communion hiérarchique avec les successeurs de ses apôtres. Toutefois, ne bénéficions-nous pas d’une troisième ressource, sans doute moins importante que les deux premières, mais capitale pour leur mise en œuvre ? Si: vous. Chaque jour, vous êtes 3800 âmes qui suppliez le Seigneur « d’envoyer des ouvriers à sa moisson », comme Il nous l’ordonne. Chaque jour en effet vous récitez, seuls ou en famille, la belle Prière de la Confraternité Saint Pierre, composée à partir de citations du Missel traditionnel que nous chérissons. Désireux d’être mieux entendus par le Seigneur, vous recourez à l’intercession de sa Très Sainte Mère, la Vierge Immaculée, en récitant chaque jour aussi une dizaine du Très Saint Rosaire. Chaque année enfin, vous faites célébrer le Très Saint Sacrifice de la Messe aux intentions de la Confraternité, garantissant donc dix Messes quotidiennes pour nos vocations et notre ministère.

Nous tous qui avons appris du Seigneur à « vivre de la foi » (Hébr. 10,38), nous savons que vos suffrages invisibles sont une cause fondamentale de l’expansion numérique et géographique de notre petite Fraternité, et plus encore du bien surnaturel que le Seigneur daigne opérer par elle. Sans votre engagement dans la prière quotidienne comme membres de la Confraternité Saint Pierre, nous n’aurions pas la grâce de recevoir des candidats nombreux dans nos deux séminaires internationaux. Sans votre fidèle intercession, nos prêtres seraient moins protégés contre le monde ennemi du Christ et de son Eglise, et moins portés à se sanctifier pour la gloire de Dieu et le salut des âmes. Permettez-moi une confidence. Comme moi sans doute, mes confrères prêtres s’interrogent régulièrement sur les moyens d’améliorer leur ministère. Les obstacles à notre zèle sont nombreux : mauvaise influence des médias, législations contre-nature votées par les parlements, incompréhension de certains responsables ecclésiaux, horaires et bâtiments cultuels parfois inadaptés… Mais avec les années, le prêtre discerne plus clairement l’obstacle fondamental qu’est sa propre tiédeur. Il soupire de n’être pas plus mortifié, plus priant, plus studieux, plus pauvre, plus pur, plus obéissant et plus joyeux. Il comprend mieux que le Seigneur Jésus voudrait sauver le monde par lui, et que trop souvent il n’aime pas assez Jésus, l’Eglise et les âmes, qu’il gaspille la grâce de son sacerdoce et la rationne aux âmes.

C’est là, bien chers frères et sœurs, que votre intervention est si importante ! Votre prière peut obtenir du Seigneur une augmentation en quantité mais aussi en qualité pour vos prêtres et futurs prêtres. Satan a dit au Curé d’Ars : « S'il y en avait trois comme toi sur la terre, mon royaume serait détruit ». Or nous sommes plus de trois – et Jésus est toujours peu connu et mal aimé. Priez donc chers amis et offrez des sacrifices, pour que nos séminaristes soient dociles et généreux, pour que nos prêtres soient fidèles et surnaturels. Mieux vaut peu de prêtres saints que beaucoup de prêtres médiocres. Mais mieux encore vaut beaucoup, beaucoup, beaucoup d’éminemment saints prêtres. Et qui dira que telle n’est pas la volonté de Dieu ! Bien chers Amis, nous prions aussi pour vous, pour de saints époux et célibataires, pour de saints parents et adolescents, pour de saints clercs et consacrés également membres de la Confraternité. Vous intercédez aussi les uns pour les autres : même si vous n’avez pas encore rencontré les 3800 membres, vous leur êtes présents chaque jour en récitant la Prière, au moins chaque dimanche à la Messe et chaque mois ou davantage à l’Heure Sainte. Rendons grâce à Dieu pour ce soutien mutuel et adressons au Ciel des prières encore plus régulières et ferventes.

A cette fin, je vous informerai avant Pâques d’une décision encourageante faite par les supérieurs de la Fraternité Sacerdotale Saint Pierre. En attendant, chaque mois vos Chapelains offrent le Saint Sacrifice de la Messe à vos intentions et chaque 5 novembre les 236 prêtres de notre Fraternité incluent vos membres défunts dans leur Memento lors d’une sainte Messe de Requiem. Enfin je vous rappelle les trois indulgences plénières que vous a concédées le Saint-Siège, le jour de votre incorporation, et chaque 22 février et 29 juin.

Cordialement vôtre en Saint Pierre et Notre Dame,

Abbé Armand de Malleray, FSSP
Chapelain Général de la Confraternité Saint Pierre

2 février 2012 : En la fête de la Purification de la Sainte-Vierge Marie, mardi 2 février 2012, Reading, Angleterre

Chers membres de la Confraternité Saint-Pierre,
Salutations fraternelles en Notre-Seigneur et en saint Pierre, notre Patron.

Introduction - L’objet de cette lettre est de vous remercier. Dans trois semaines exactement, nous célébrerons le cinquième anniversaire de la fondation de la Confraternité Saint-Pierre. [A noter que compte tenu du fait que la férie de première classe du Mercredi des Cendres prime sur toute autre célébration, notre fête de première classe de la Chaire de Saint-Pierre est reportée, cette année, au lendemain, jeudi 23 février 2012. C’est donc ce jour-là, et non pas le 22 février, que vous pourrez gagner l'indulgence plénière aux conditions habituelles]. C’est dans ce cadre que je vous écris pour vous exprimer la gratitude de nos prêtres et séminaristes pour votre engagement constant et pour votre soutien généreux apporté en faveur de nos vocations et de notre ministère.

Historique - Suite à une résolution du dernier Chapitre Général (2006) de la Fraternité Sacerdotale Saint-Pierre, la Confraternité a été fondée le 22 février 2007 pour répondre aux demandes de catholiques désirant une association plus étroite au ministère de notre Fraternité. N’étant pas un ordre religieux, nous n’établissons pas de tiers-ordre en tant que tel, mais nous pouvons proposer aux fidèles le soutien d’une sodalité. Depuis le Moyen-âge, les sodalités ont été un moyen très traditionnel et efficace pour sanctifier laïcs et clergé. Ayant résisté à l’usure du temps, de tels instruments ne sont pas périmés dans la déchristianisation actuelle. Il en découle un avantage réciproque, les membres de la FSSP et ceux de la CSP priant les uns pour les autres et s’encourageant, dans le respect de leurs vocations respectives.

Engagements -  Après cinq ans, la Confraternité compte 3 750 membres dans le monde. Les membres (catholiques d'au moins 14 ans) s’engagent chaque jour : 1) à prier une dizaine de chapelet pour la sanctification de nos prêtres et pour nos vocations sacerdotales, 2) à réciter la prière de la Confraternité ; et chaque année, 3) à faire célébrer une fois le Saint-Sacrifice de la Messe à ces intentions.
Merci de veillez à remplir ces obligations. Si vous considérez que vous ne pouvez plus vous les honorer, veuillez en informer votre chapelain afin que nous évitions de comptabiliser des membres virtuels. Vos engagements cesseront dès que votre chapelain CSP vous aura adressé une notification écrite. Si, comme nous le pensons, chaque membre remplit ses obligations journalières et annuelles cela signifie que, chaque jour, 3 750 dizaines de chapelet et autant de fois la Prière propre de la Confraternité sont offertes à l’intention de nos prêtres et de nos séminaristes. Chaque jour également, à votre initiative, plus de dix messes sont offertes dans le but spécifique de soutenir notre ministère sacerdotal et de favoriser les vocations pour notre Fraternité.

La sainte moisson de Dieu - Chers amis, le « Maître de la moisson » vous a entendus ! Nos séminaires internationaux ont enregistré un nombre d’entrées sans précédent de 49 et 44 postulants au cours des deux dernières années, produisant un total de 162 séminaristes – plus de 80 dans chacun de nos séminaires. De plus, alors que de nombreuses institutions religieuses et diocèses subissent des variations dramatiques, le nombre de nos ordinations sacerdotales fait preuve d’une remarquable stabilité avec une moyenne de 12 prêtres ordonnés chaque année depuis l’an 2000. Sans aucun doute, votre engagement et votre intercession en tant que membres de la Confraternité Saint-Pierre ont puissamment contribué à de tels résultats. Grâce à Dieu, en dehors de la Confraternité aussi, beaucoup d’âmes prient pour nous chaque jour. Mais les 3750 dont vous êtes prient en vertu d’un engagement formel, d’où des grâces et des mérites accrus.
En retour, votre qualité de membres de la Confraternité vous assure des avantages spirituels. Puisque vos engagements vous placent parmi nos plus fidèles bienfaiteurs, les prières quotidiennes de nos 392 prêtres et séminaristes vous sont appliquées à un titre tout particulier. Chaque mois le Saint Sacrifice de la messe est célébré dans chaque région linguistique pour les membres de la Confraternité. Dans la mesure de nos moyens et selon vos attentes, des récollections et des instructions sont également proposées. Je voudrais aussi en votre nom remercier les chapelains régionaux de la CSP qui, en plus de leurs apostolats locaux, ne ménagent pas leurs efforts dans les différentes zones linguistiques : M. l’abbé James Fryar pour la région anglophone, M. l’abbé François Pozzetto pour les membres francophones et M. l’abbé Stefan Reiner pour les germanophones.

Membres laïcs, et davantage - Dans les lieux où il n’existe pas encore de ministère stable de la FSSP, la Confraternité Saint-Pierre offre aux personnes une occasion précieuse de devenir membres de notre famille spirituelle, malgré leur isolement. Là où notre Fraternité est déjà établie, les membres de la CSP comptent habituellement parmi nos paroissiens les plus dévoués.
Je vous prie d’observer que la Confraternité n’est pas destinée exclusivement aux laïcs. Depuis le début il a été envisagé que des personnes consacrées, religieux ou clercs, deviennent membres. A ce jour, plus d’une centaine ont fait cette démarche. En Grande-Bretagne par exemple, dix curés de paroisse font partie de la Confraternité. Ces clercs et religieux membres de la Confraternité ne contractent pas d’engagements supplémentaires. La seule différence est que les prêtres membres célèbrent logiquement eux-mêmes la messe annuelle pour la Confraternité au lieu de la faire célébrer par un autre prêtre. En particulier lorsqu’ils se sentent seuls et marginalisés à cause de leur attachement courageux aux traditions romaines, les religieux et les prêtres diocésains (sans oublier les futurs prêtres) trouvent dans la Confraternité la consolation spirituelle d’être agrégés à notre famille sacerdotale, même sans considérer une éventuelle incardination dans la FSSP. « 12. Pour aider à la sanctification du clergé, la Fraternité Saint-Pierre offrira aux prêtres la possibilité de retraites, de récollections. Les maisons de la société pourraient être le siège d’associations sacerdotales [nous soulignons], de périodiques destinés à la sanctification des prêtres. La société viendra volontiers en aide aux prêtres âgés, infirmes, en difficulté » (cf Constitutions de la FSSP, approuvées définitivement par le Saint-Siège le 29 juin 2003). Il n’y a pas d’objection canonique à ce que des religieux et des religieuses souscrivent les engagements de la CSP, à la discrétion de leurs supérieurs. J’exhorte donc tous les membres à proposer aux prêtres, diacres et religieux qui y seraient favorables de s’affilier à la Confraternité.

Information - Certains de vos parents et amis peuvent ne pas connaître la Confraternité. Merci de les informer et de les référer à votre chapelain CSP local. Un moyen efficace consiste à leur donner des dépliants relatifs à la Confraternité ainsi que des bulletins d’inscription (imprimables à partir du site international de la FSSP) afin qu’ils aient des informations concrètes pour réfléchir et vous poser des questions. Puisque la Prière de la Confraternité se rapporte aux vocations et au ministère sacerdotaux de façon générale, vous pouvez suggérer à votre pasteur, même s’il n’est pas membre de la FSSP ou de la CSP, de réciter devant le Saint Sacrement cette Prière de la Confraternité, requérant «le maître de la moisson d’envoyer des ouvriers dans sa moisson» (Mt. 9,38).

Conclusion - La Confraternité Saint-Pierre est une façon simple et peu astreignante de renforcer les liens familiaux entre les âmes, notre Sainte-Mère l’Église et Dieu par le ministère de la Fraternité Sacerdotale Saint-Pierre. Qu’il me soit permis de prendre occasion de cette lettre pour vous recommander une intention chère à notre famille spirituelle : le succès de notre prochain Chapitre Général qui se tiendra dans notre séminaire américain du 3 au 18 juillet 2012. Je vous remercie de votre engagement généreux et vous assure de ma prière pour vous, tout particulièrement ce 23 février, jour du cinquième anniversaire de notre Confraternité.

Cordialement en saint Pierre.

Abbé Armand de Malleray, FSSP.
Chapelain Général de la Confraternité Saint-Pierre

22 février 2008 : A l'occasion du premier anniversaire de la fondation de la Confraternité Saint-Pierre

Le Pape Benoît XVI encourage les confraternités

Quel étonnant spectacle à Rome, place Saint-Pierre le samedi 10 novembre dernier, que l’audience papale aux milliers de membres des multiples confraternités italiennes ! Chacune apparemment était représentée, avec bannières brodées, cagoules, scapulaires et emblèmes variés, témoignant de la diversité des dons et charismes suscités par l’Esprit Saint dans le Corps mystique du Christ ; attestant aussi la valeur et l’actualité du lien contracté au cours des douze derniers mois par près de 1700 catholiques devenus membres de la Confraternité Saint-Pierre.

Voilà en effet un an déjà qu’en la fête de la Chaire de Saint-Pierre (22 février 2007) notre petite Confraternité Saint-Pierre a été fondée. Le but des supérieurs de la Fraternité Sacerdotale Saint-Pierre (FSSP) était d’offrir à toutes les personnes qui le souhaitent un lien plus particulier d’association spirituelle avec notre institut. Cette initiative répondait aux aspirations de nombreux fidèles dans le monde entier, qui soutiennent la FSSP par leurs prières, leurs aumônes et leurs sacrifices, et désiraient formaliser leur attachement à notre communauté, à ses membres et à ses œuvres.

Des ouvriers pour la Moisson

La FSSP est en effet un institut sacerdotal regroupant 317 prêtres et séminaristes qui partagent une vision traditionnelle de la prêtrise. Grâce à Dieu depuis l’année 2000, nous avons ordonné treize nouveaux prêtres en moyenne chaque année, soit plus d’un par mois depuis huit ans. Or si une vocation sacerdotale est avant tout un don du Maître de la Moisson, elle est certainement favorisée et nourrie par l’intercession de tant de familles, de paroisses, de chapitres de pèlerinages, de groupes  « Domvs Christiani », d’écoles et d’unités scoutes qui prient pour obtenir du Seigneur les saints prêtres dont notre monde a un si urgent besoin. Cher lecteur, vous n’êtes certainement pas absents de la liste de ces intercesseurs ! Les membres de la FSSP sont bien conscients de tout ce qu’ils doivent à votre soutien, à votre confiance et à votre fidélité. Veuillez accepter ici l’expression de notre sincère reconnaissance.

Certains d’entre vous que l’âge, la distance ou d’autres raisons privent d’un accès régulier à nos chapelles peuvent trouver dans la Confraternité un moyen simple pour participer malgré tout à l’œuvre de sanctification menée par notre institut. Parmi les membres de la Confraternité, il se trouve aussi des personnes qui, sans recourir habituellement à notre charisme traditionnel, en apprécient la valeur et veulent l’encourager comme un précieux atout pour l’évangélisation de notre époque. Ces situations diverses manifestent un commun attachement à notre ministère traditionnel au service de toute l’Eglise. En retour, nos prêtres et séminaristes prient pour les membres de la Confraternité Saint-Pierre et pour leurs familles d’une façon spéciale, notamment lors des Saintes Messes que les membres font célébrer chaque année, et plus généralement en raison du lien confraternel qu’ils ont contracté avec nous : « Si des associations de fidèles sont unies à des instituts, ceux-ci les aideront avec un soin spécial pour qu’elles soient imprégnées de l’esprit authentique de leur famille » (cf Code de droit canonique, canon 677§2).

Communion des saints

En conjuguant nos besoins et aspirations respectifs, la Confraternité Saint-Pierre particularise cet échange universel de mérites et de suffrages nommé dans le credo « communion des saints ». En devenant membre de la Confraternité Saint-Pierre, toute personne de 14 ans et plus (laïque ou consacrée : tous séminaristes et prêtres notamment sont les bienvenus) signifie son désir d’une prière rendue plus ardente et féconde par son application à cette famille particulière qu’est notre Fraternité sacerdotale traditionnelle. Ce choix ne restreint pas l’efficacité des prières et des sacrifices mais plutôt les concentre et les stimule au bénéfice du Corps Mystique du Christ dans son entier, c’est-à-dire de l’Eglise universelle.

Les membres de la Confraternité ne prient pas seulement pour nos prêtres et nos séminaristes : ils prient aussi pour les autres membres de la Confraternité Saint-Pierre. A ce jour, nous comptons 1700 membres de tous âges et de toutes conditions, en Europe, en Afrique, en Amérique, en Asie et en Océanie. Chaque jour ils récitent une dizaine de leur chapelet aux intentions de la Confraternité, suivie de la Prière de la Confraternité pour les vocations.

Quel réconfort pour chaque membre, au milieu des tracas grands et petits de chaque jour, de se dire que toutes les 24 heures, tous les autres membres de la Confraternité ont prié pour lui ou pour elle ! Quelle joie, lorsque nous nous sentons seuls ou impuissants, de savoir que dans l’espace de la même journée, de tant de points du globe, nous avons adressé au Ciel avec les mêmes mots une si puissante intercession fraternelle ! Quel émerveillement, dès ici-bas peut-être, en découvrant les secours que Dieu aura daigné procurer à tel prêtre, à tel séminariste, à telle mère de famille, à tel adolescent, par le mérite de cette prière quotidienne ! Enfin quelle reconnaissance, au soir de notre vie, en apprenant que notre pauvre âme, si imparfaite et si tiède, n’aurait pu obtenir tel succès contre la tentation, tel progrès dans la vertu, sans la prière des autres membres de la Confraternité Saint-Pierre !

Or toutes grâces nous viennent du Christ par Marie, acheminées jusqu’à nos âmes par les canaux de son Corps qui est l’Eglise. Par l’offrande annuelle du Saint-Sacrifice de la Messe et par les prières quotidiennes auxquelles s’engagent ses membres (Prière pour les vocations et dizaine de chapelet) la Confraternité Saint-Pierre approche chaque jour les intelligences et les cœurs du Christ Souverain Prêtre et de sa Mère Immaculée. Ce progrès procuré à d’autres par des moyens différents, nos membres l’ont jugé bien assuré pour eux dans notre Confraternité, demeurant évidemment libres de recourir aux dévotions supplémentaires que l’Esprit de Sagesse et d’Amour pourrait leur inspirer.

« Suivez leurs traces ! »

Concluons en citant notre Saint-Père le Pape Benoît XVI dans son allocution aux Confraternités italiennes le mois dernier : « […] je vous encourage à multiplier les initiatives et les activités de chacune de vos Confraternités. Je vous demande surtout de soigner votre formation spirituelle et de tendre à la sainteté, suivant des exemples d'authentique perfection chrétienne, qui ne manquent pas dans l'histoire de vos Confraternités. Beaucoup de vos confrères, avec courage et une grande foi, se sont distingués, au cours des siècles, comme de sincères et généreux ouvriers de l'Evangile, parfois jusqu'au sacrifice de leur vie. Suivez leurs traces ! Aujourd'hui, il est encore davantage nécessaire de cultiver un véritable élan ascétique et missionnaire pour affronter les nombreux défis de l'époque moderne. Que la Sainte Vierge vous protège et vous guide, et que vos saints Patrons vous assistent du Ciel ! […] ».

Abbé Armand de Malleray,
Chapelain Général de la Confraternité Saint-Pierre,
De la Maison Mère de la FSSP à Wigratzbad, le vendredi 22 février 2008.